Ère magazine, édition avril 2019 - Comptes

ère magazine | avril 2019 COMMENTAIRE GÉNÉRAL SUR LE BILAN – LES RENTES REVALORISÉES AU 1 ER JANVIER 2019 Le total du bilan fléchit légèrement à 2.03 milliards de francs. A l’ Actif , le Total Placements est impacté par la perfor- mance négative des marchés financiers et par l’entrée nette de liquidités (soit l’écart entre les primes encais- sées et les prestations versées). Ce différentiel de liqui- dités s’élève à 8.2 millions de francs en 2018, contre 29.7 millions en 2017. Pour faire face à des taux d’intérêt hors risques toujours très bas, les Rentes Genevoises ont déployé leurs in- vestissements sur de nombreuses classes d’actifs en s’appuyant sur leur stratégie financière et des outils de gestion éprouvés. La Provision de longévité a été dotée par comptabilisation des frais de longévité prélevés sur les contrats liés à la vie collective. La Provision complément d’excédents a reçu 0.1 million de francs par l’intermédiaire du Fonds d’excédents . Elle a fait l’objet d’un prélèvement de CHF 477330.– pour l’exer- cice 2018. Une revalorisation des rentes de 0.95%a eu lieu au 1 er janvier 2019. La Provision pour revalorisation des rentes a été constituée à hauteur de 5.6 millions de francs au31décembre2018par l’intermédiairedu Fonds d’excé- dents . Ce montant est utilisé au 1 er janvier 2019 pour aug- menter les Capitaux de prévoyance concernés par cette revalorisation. SpécificitéuniquedesRentesGenevoises: la rente revalorisée devient la nouvelle rente garantie. La Réserve de fluctuation de valeurs , coussin de sécurité pour les assurés, est mise à contribution pour combler l’insuffisance de produits. Elle se chiffre à 157.6 millions de francs et représente 46.5% de sa cible. Le Fonds d’excédents n’est pas doté par utilisation du résultat et est sollicité pour 4.5 millions de francs. Il s’élève à 10.6 millions de francs fin 2018. En résumé, le bilan présente une situation qui reste saine et équilibrée. COMMENTAIRE GÉNÉRAL SUR LE COMPTE DE RÉSULTAT – LES PRIMES LIÉES À LA VIE INDIVIDUELLE EN PROGRESSION Les Produits Assurance , soit globalement les primes encaissées, ont diminué de 10.1% à 165.9 millions de francs, contre 184.6 millions de francs en 2017. Ce recul résulte des primes liées aux polices de libre passage (PLP). Par contre, les primes provenant des contrats de réassurance sont en augmentation, tout comme les primes liées à la vie individuelle, ce qui confirme l’intérêt des Genevoises et des Genevois pour des solutions de prévoyances sûres. Les Prestations Assurance (rentes et prestations ver- sées) ont progressé de 4.4% à 153.0 millions de francs, dont 88.8 millions de rentes versées. Le Résultat net Réassurance affiche un résultat positif de 0.2 million de francs. Ce montant a été réglé par le réassureur aux Rentes Genevoises, comme ce fut le cas pour le résultat positif de l’année 2017. Le Résultat net Placements se chiffre à -32.5 millions de francs. La performance des placements s’établit à -1.6% pour 2018, contre 5.1% pour 2017. Le résultat 2018 ne permet pas de couvrir la Rémunération Capitaux de pré- voyance . L’insuffisance de produits est donc comblée par un prélèvement à la Réserve de fluctuation de valeurs . Toutefois, la performance annualisée sur cinq ans et dix ans, respectivement de 2.6% et de 3.5%, atteste d’une gestion responsable orientée sur le long terme, au profit des assurés. Les Frais de fonctionnement augmentent de 3.6%, en concordance avec le développement de l’Etablissement, mais restent inférieurs de 8.9% au budget accordé, ce qui dénote une bonne maîtrise des coûts. En résumé, malgré une fin d’année difficile au niveau des placements, les importantes réserves accumulées lors des exercices précédents permettent de supporter sans difficulté ce résultat. La situation économique de l’Eta- blissement reste par conséquent saine.

RkJQdWJsaXNoZXIy OTIwODU=